LES TÊTES FORTES
5500 boulevard des Galeries,
Local 110, Québec, Qc, G2K 2E2
RESEAUX SOCIAUX
Besoin d’informations ?

info@tetesfortes.ca

581-704-5606

HORAIRE

Du lundi au vendredi
8h à 20h

POUR NOUS JOINDRE

Disponibilités





Veuillez noter qu’une réponse vous sera acheminée dans un délai de 24 à 48 heures ouvrables. Merci de votre compréhension.

LaDYSCALCULIE

Vous vous retrouvez maintenant au beau milieu d’une classe, entouré d’élèves du même âge que votre enfant. Ceux-ci ne semblent pas remarquer votre différence d’âge, y compris l’enseignante qui n’en fait aucun cas. Celle-ci est plus jeune que vous, ça vous fait étrange…

Du coin de l’oeil, quelque chose d’anormal attire votre attention. Assise à un pupitre non loin de vous se trouve une créature n’ayant absolument rien d’humain. Elle semble appartenir à la famille des octopodes. À l’aide d’un de ses tentacules, elle vous fait signe de garder le silence et retourne son attention au tableau avec un petit sourire en coin. Personne ne semble remarquer sa présence; il n’y a que vous et elle qui soyez au courant de vos identités respectives.

L’enseignante vous ramène à l’ordre en vous interpellant par votre nom. Pas de doute, vous êtes bel et bien un élève comme les autres. Elle vous demande de résoudre l’équation au tableau. Sur celui-ci, “9+9=”. Rien de plus simple, vous vous rendez au tableau et saisissez la craie entre vos doigts. À votre grand étonnement, la créature se lève elle aussi et vous rejoint à l’avant.

Après avoir consulté du regard d’abord l’ensignante, ensuite le reste de la classe, leur absence totale de réaction vous confirme hors de tout doute que vous êtes le seul à voir la créature. Vous vous ressaisissez et retournez à l’équation.

Vous inscrivez d’abord le “1” de “18” mais, avant de pouvoir inscrire le “8”, la créature pose ses tentacules au tableau et, comme s’il s’agissait d’une surface de téléphone intelligent, retourne un des “9” écrit à la craie pour en faire un “6”. L’équation correspond maintenant à “9+6=”.

Surpris par l’exploit, vous ne vous découragez pas pour autant. Vous vous apprêtez à inscrire la réponse “15”, mais la créature retourne l’autre “9” pour faire un “6”. L’équation est maintenant “6+6”. À peine avez-vous le temps de réagir que la créature vous contourne, prend le “1” de votre “15” et le glisse à côté d’un 6. Vous vous demandez à quoi tout cela rime.

Elle transforme ensuite l’addition en multiplication, puis en division. Elle démultiplie l’équation en deux, puis en quatre, en remplissant de chiffres la surface du tableau. Elle joue ensuite avec ceux-ci, comme si elle faisait de la peinture aux doigts.

Il n’y a rien à comprendre de la mosaïque de chiffres qui s’anime au tableau. Vaincu, vous déclarez forfait mais, à votre grande surprise, votre professeur ainsi que toute la classe vous fixent en attendant que vous donniez la réponse à l’équation. Dans leurs yeux, vous pouvez décoder leur découragement… Un des élèves ose même arborer un sourire en coin… Vous ne lui en tenez pas rigueur… 9 + 3 paraît si simple à résoudre…

La dyscalculie
C’est quoi?

La dyscalculie est un trouble spécifique des apprentissages touchant plus spécifiquement les mathématiques et qui affecte les apprentissages scolaires de l’élève, dès les premières années de scolarité. Il existe plusieurs formes de dyscalculie selon le type de difficultés présentes chez l’élève.

Anxiété des mathématiques

Bien qu’elle produise des effets psychologiques néfastes et des émotions négatives face à cette matière, l’anxiété des mathématiques n’est pas une dyscalculie. Si l’on reconnaît que cette anxiété touche davantage les filles que les garçons, elle peut néanmoins survenir aussi bien chez les élèves ayant des difficultés d’apprentissage que ceux qui excellent dans cette discipline. On estime en moyenne qu’un élève sur trois se sent anxieux face à la résolution de problèmes mathématiques.

De même, des études en imagerie suggèrent que l’angoisse des mathématiques augmente l’activité cérébrale dans les régions cérébrales similaires à celles liées à la douleur physique. C’est donc à dire que cette forme d’anxiété doit être prise au sérieux afin d’aider rapidement l’élève qui en souffre. Effectivement des pistes de solutions existent et des professionnels peuvent offrir des stratégies qui sauront apaiser ce type d’appréhensions.

Comment la cibler?

Enfant

  • Erreur dans la comptine numérique
  • Compter deux fois le même objet
  • Difficulté à appliquer des procédures de calcul
  • Difficulté à se rappeler les tables
  • Difficulté avec les nombres particuliers 70, 80, 90
  • Difficulté à comprendre une résolution de problème et à appliquer un calcul adéquat
  • Difficulté à organiser le problème dans l’espace pour le résoudre
  • Difficulté à aligner les chiffres lors des calculs
  • À comprendre la mesure et la géométrie
  • Inversions dans l’ordre des chiffres
  • Difficulté à s’orienter dans l’espace
  • Lire 26 pour 62, écrire 707 pour 77, lire 6 pour 9
  • Difficulté à retranscrire

Adolescent

  • Gérer les heures et les distances
  • Gérer son argent
  • Réaliser des recettes

Vous croyez reconnaître
VOTRE ENFANT?
Écrivez-nous !